Opus onirique inspiré de l’odeur étonnamment réconfortante qu’est celle du phénomène climatique qui va éclater. Envahissant l’air, il nous ramène chacun à un souvenir sucré des vacances. Entre la légèreté de l’été et la lourdeur de la foudre, ce projet parle de la nostalgie des bons moments. Des balades pop, légères, toujours teintées de mélancolie. Des grandes plages harmoniques dans lesquelles s’immiscent de douces mélodies. Un EP qui reflète la vie, ni triste ni joyeuse, toujours en demi-teinte.

XXXIII, personnage étonnant et attractif, est un artiste aux sonorités romantiques, spatiales et galactiques inspirées des grands compositeurs dès années 70 & 80 tel que François de Roubaix, Hiroshi Sato ou encore Brian Benett. XXXIII, un chiffre aux grandes significations depuis des siècles, s’est entouré de nombreux synthétiseurs analogiques après un long périple dans les pompe funèbres ! Oui ! Un étrange lieu d’inspiration qui lui a permis de monter son home studio: Korg Lambda, MS20, Mopho 4....
 

Son espace intime ou il s’échappe fréquemment pour composer une musique pop aux allures de bande originale de sa propre vie.Sa musique est solaire, mélancolique et parfois bancale. Après avoir rencontré Fulgeance & Musique Large, il compile et perfectionne toutes ces boucles synthétiques qu’il a créées ces dernières années pour en faire un EP qui raconte le quotidien du bout des doigts :

« l’odeur de l’orage »

P & © Musique Large 

paru le 20 septembre 2019

SOUNDCLOUD

Téléchargement EP

L'odeur de l'orage

Acrylique et peinture aérosol sur toile, 50x50cm

Nostalgie Monoï

Acrylique et peinture aérosol sur toile, 50x50cm